Historique de l'entreprise Hervé

Une histoire de famille...
Voici maintenant plus d’un siècle que la société de travaux publics, carrières et sablières Hervé fut fondée par Jean-Baptiste Hervé, arrière-grand-père des dirigeants actuels, Jacques et Bernard Hervé. Une longue histoire, qui mérite d’être racontée...

Dans les années 1890, Jean-Baptiste Hervé travaillait avec ses frères François et Alexis dans une petite entreprise de maçonnerie.  Un peu avant 1900, il décide de les quitter pour saisir une opportunité : l’exploitation d’une carrière de schiste dur dont les produits étaient utilisés en pierre de taille pour les linteaux, marches, dallages, auges...
L’activité est très prospère jusque dans les années 1920, où apparait une nouvelle technique au prix de revient plus bas : le béton...

A la même époque, ses trois fils se lancent dans la vie active : Baptiste crée une entreprise de maçonnerie à Pouancé (49), Elie continue la maçonnerie à Juigné, et Emile se dirige vers la carrière.

Ni la production ni le transport  n’étaient encore mécanisés : on "ouvrait des trous" partout où c’était possible, au plus près des lieux d’utilisation !

Progressivement, à partir des années 1930, Emile va équiper les carrières. Le site du Châtelier, à St Michel et Chanveaux (49), reçoit une installation de concassage et de criblage, et Emile achète deux unités de goudronnage pour le revêtement des routes...

En septembre 1939, tout s’arrête : mobilisation, déportation... L’activité ne reprend qu’en 1945, enrichie des techniques et des matériels laissés par les américains : avec le soutien de son fils Bernard, arrivé en 1950, Emile acquiert trois bulldozers et une niveleuse.

Les années 1950 marquent le début d’une croissance rapide : transformation en SARL en 1953, acquisition des sites de Bonne Fontaine (Rougé) en 1956, la Bouvraie (Ingrandes) en 1963, le Fosse (Villiers Charlemagne) en 1968, le Rocher (Chenillé Changé) et le Bois de la Roche (St Aubin des Châteaux) en 1970, et prise de participation majoritaire dans l’entreprise Courant (Chalonnes sur Loire) en 1978.

Parallèlement, l’entreprise diversifie ses activités : contrat avec les mines de fer de Segré en 1958 pour le traitement et la valorisation des stériles du minerais de fer, reprise de deux sablières à Ancenis et Nantes.

En 1978 et 1980, c’est l’arrivée de la troisième génération : Jacques et Bernard intègrent l’entreprise aux côtés de leur père, heureux de pouvoir bénéficier encore des conseils de leur grand-père Emile, âgé à l’époque de près de 80 ans !
Poursuivant l’œuvre de leurs parents, ils développement l’entreprise et l’ouvrent à des métiers complémentaires : fabrication du béton, fabrication des enrobés, prestations de travaux publics...

En 2001, le siège social et l’atelier quittent les locaux historiques du centre-bourg de Juigné pour s’implanter... juste à la sortie de l’agglomération, dans un tout nouveau site de 40 000 m² plus fonctionnel.

Aujourd’hui, la SAS Hervé rassemble plus de 200 personnes qui perpétuent les métiers et les valeurs des fondateurs : l’histoire continue... »